Recruteur tech : des talents adaptés à la maturité de l’entreprise

Au-delà de la technique, les entreprises de maturité différentes ont besoin de talents tech différents. Nous détaillerons dans la suite de cet article quelques profils typiques et à quel moment de la vie de l’entreprise il est préférable d’y avoir recours, afin d’éviter de placer une personne qui sera rapidement en opposition à l’environnement qui l’entoure.

Orientés startup, mode pompier, devops ou castor, les profils que requièrent l’entreprise à ses différents niveaux de maturité ne sont pas les mêmes.

LinuxJobs.fr est depuis 2015 le site d’emploi de la communauté de l’Open Source et du Logiciel Libre, avec plus de 1000 annonces mises en ligne pour des postes partout en France et est ou a été utilisé par des société comme Mediapart, UFC-Que choisir, Doctilib, Qwant, Atos, le CNRS, plusieurs universités, mairies et communautés d’agglomérations en France.

Le tech startup

Le tech startup est celui qui vous faut dans les premières années de votre entreprise. Il va être capable de surmonter tous les obstacles, de mettre en place votre incroyable logiciel et de le pousser en production. Il va assurer la technique pendant que vous cherchez votre product-market-fit et vos clients. Par contre, il ne va pas documenter, il ne va pas industrialiser. Ça va sentir souvent le bricolage. Il va faire des choix qui s’expliquent quand on a pas d’argent, beaucoup moins plus tard. Il va aimer travailler en sous-marin, comme une boîte noire et arriver en vous disant « c’est fait ». Ce qui va poser problème plus tard quand il va avoir des collègues dont on attend pas le mêmes chose (support). Son reporting va être très limité 📊 il n’a pas de temps à perdre avec des réunions. On ne peut pas être au four et au moulin, surtout quand le moulin tourne très fort.

En mode startup, l’entreprise a besoin d’employés qui l’aide à survivre, trouver et délivrer les services qui vont lui permettre de grandir.

Le tech pompier

Le tech pompier ne va pas être très inventif, mettre en place des nouveaux projets, ça n’est pas trop pour lui. Il a plein d’idées mais quand il essaie de les mettre en place… Oulala. En général il abandonne au milieu et il casse quelque chose. Par contre, vous lui montrez une fois comment ça marche et il va se battre pour maintenir en l’état. Il va réparer, nettoyer, mettre des gros pansements partout pour que ça continue à marcher. Celui qui sauve votre week-end en réglant en cinq minutes l’incident de production du vendredi après-midi ? C’est lui. Il préfère suivre des documentations, mais s’il n’y en a pas et que c’est souvent le même problème, il finit par maîtriser. Il est indispensable sur les infrastructures vieillissantes, croyez-moi. J’ai vu des entreprises avec une croissance folle juste avec un tech startuper + un tech pompier… pendant des années.

En mode pompier, le but est de tenir le plus longtemps possible avec l’infrastructure en place, quand les priorités sont ailleurs.

Le tech devops

Le tech devops est indispensable dans les entreprises qui commencent à délivrer un nombre important de projets. Il est plus carré que le tech startup et va essayer de ne pas faire n’importe quoi à chaque nouveau projet. Comme ils travaillent majoritairement sur des nouveaux projets, il n’a pas trop peur de tout casser. De plus, il peut améliorer l’approche à chaque fois. Il connaît bien l’infrastructure de la boîte, ses forces et ses faiblesses. Il s’implique avec les développeurs pour les aider à bosser de manière plus carré, ou s’il est développeur à aider les ops à rationaliser l’infrastructure. Il va écrire de la documentations, des procédures qui vont faciliter la vie de tout le monde (et la sienne). Il suit le produit, connaît les impératifs des dates butoir. Par contre ils bossent souvent sur plusieurs projets en parallèle et ça n’est pas la peine de tenter de changer ses priorités tous les jours, de toute façon il sait très bien ce qui peut être fait et ce qui ne peut pas être fait.

Le mode devops rapproche les ops et les développeurs pour délivrer plus rapidement et avec une meilleure efficacité les nouveaux projets

Le tech castor

Le tech castor va prendre un projet et le greffer à votre infrastructure, en respectant les bonnes pratiques et les règles internes. Ou alors il va réussir le gros projet de remédiation qui traînait depuis cinq ans et auquel personne n’osait s’attaquer. Il a beaucoup d’expérience, il est accrocheur, il est méfiant et très inventif. Il a l’habitude qu’on lui raconte des histoires… et de les démonter. Lui dire que les développeurs ont juste besoin d’un petit serveur dans un coin, il connaît, on lui a fait 100 fois. Il va être indispensable sur les infrastructures qui grandissent et commencent à avoir peur du changement, car une rupture du service a des impacts clients. Comme il connaît comment les infrastructures évoluent, il rechigne à bâcler le travail et préfèrent bien faire les choses que revenir dessus. Il finit les projets quelque soit le contexte politique et technique. Pour ça il faut du temps et de l’argent, ce que seules les entreprises ayant réussies ont en abondance.

Des profils différents à des maturités d’entreprises différentes

Vous l’aurez compris, il est important de comprendre quel type de profil vous recherchez, qui correspond au niveau de maturité de votre entreprise. Un pompier ne sert à rien quand l’infrastructure n’est pas encore construite. Un castor n’est pas adapté à votre startup où l’intégralité de la plateforme peut changer du jour au lendemain. Il est donc important de se renseigner sur le niveau de maturité qu’a atteint l’entreprise et la nature du besoin interne avant de proposer des profils qui ne répondent qu’à des exigences techniques.

Les autres articles de cette série

  1. Recruteurs tech : pourquoi les candidats ne lisent pas vos annonces
  2. Recruteurs tech : vos annonces ne vont pas à l’essentiel
  3. Recruteurs tech : il faut soigner la partie technique de vos offres d’emploi
  4. Recruteurs tech : ce que recherchent les candidats dans vos annonces d’emploi
  5. Recruteurs tech : des talents adaptés à la maturité de l’entreprise

Pour continuer avec nous

LinuxJobs.fr est depuis 2015 le site d’emploi de la communauté de l’Open Source et du Logiciel Libre, avec plus de 1000 annonces mises en ligne pour des postes partout en France et est ou a été utilisé par des société comme Mediapart, Doctilib, Qwant, Atos, le CNRS, plusieurs universités, mairies et communautés d’agglomérations en France.

Laisser un commentaire