Recruteurs tech : tout pour écrire les meilleures offres d’emploi

Vous êtes recruteur et vous avez un super poste ouvert ? Vous allez publier une annonce d’emploi sur votre site préféré, comme LinuxJobs.fr. Malgré cela, vous n’avez fait que 20% du boulot. Les choses sérieuses commencent avec la rédaction de l’offre d’emploi. Car rien de plus facile que de poster une offre mal rédigée qui sera ignorée par 99% des personnes qui tomberont dessus. Nous revenons dans la suite de cet article sur comment écrire les meilleurs offres d’emploi.

La développeuse ou le développeur n’attend pas la même chose que le recruteur à la lecture d’une annonce d’emploi, à vous de le comprendre pour améliorer vos annonces

LinuxJobs.fr est depuis 2015 le site d’emploi de la communauté de l’Open Source et du Logiciel Libre, avec plus de 1000 annonces mises en ligne pour des postes partout en France et est ou a été utilisé par des société comme Mediapart, UFC-Que choisir, Doctilib, Qwant, Atos, le CNRS, plusieurs universités, mairies et communautés d’agglomérations en France.

Pourquoi les candidats ne lisent pas vos annonces d’emploi

Le titre de votre annonce, c’est 80% de votre annonce. C’est donc un aspect de vos offres d’emploi à ne pas négliger. Nous vous donnons tous les détails dans notre super article Recruteurs tech : pourquoi les candidats ne lisent pas vos annonces.

Vos annonces d’emploi ne vont pas à l’essentiel

Dans un monde où tout va plus vite, où les réseaux sociaux imposent un rythme rapide de défilement de l’information, vous devez mettre en avant la partie qui peut « capturer » l’attention de votre candidat le plus rapidement possible, donc le plus haut possible dans votre annonce.

On détaille toute cette organisation de l’annonce indispensable pour ne pas voir vos potentiels candidats abandonner la lecture de vos annonces très rapidement dans cet article Recruteurs tech : vos annonces d’emploi ne vont pas à l’essentiel.

Il faut soigner la description technique de vos articles

Bien souvent, les recruteurs ne sont pas des personnes techniques et c’est bien normal. Mais la partie technique de vos annonces s’adresse à des personnes techniques qui bien souvent vont y chercher s’ils veulent travailler pour votre entreprise… ou pas. Elle est donc décisive.

On a écrit un super article détaillant comment rendre cette description technique attractive pour vos candidats dans l’article suivant Recruteurs tech : il faut soigner la description technique de vos offres d’emploi.

Soigner la description technique demande un peu de travail et d’interagir avec le responsable technique, mais le résultat en sera une annonce beaucoup plus attractive

Comprendre comment le candidat lit votre annonce

Trop souvent, le recruteur tech assume que son annonce d’emploi va être lu linéairement, de haut en bas. C’est une grave erreur. Une fois la barrière du titre passée, le candidat sait très bien rechercher ce qui l’intéresse dans une offre et c’est une catastrophe pour vous s’il ne le trouve pas. On détaille toute cette organisation dans cet article Recruteurs tech : ce que recherchent les candidats dans vos annonces d’emploi.

Conclusion

Écrire une annonce d’emploi qui saura capturer l’attention du candidat est complexe mais nous avons efficacement traité les différents points et articles qui sont rappelés plus haut. N’hésitez pas à nous dire si ces articles vous ont aidés dans la rédaction de vos annonces d’emploi.

Les autres articles de cette série

  1. Recruteurs tech : pourquoi les candidats ne lisent pas vos annonces
  2. Recruteurs tech : vos annonces ne vont pas à l’essentiel
  3. Recruteurs tech : il faut soigner la partie technique de vos offres d’emploi
  4. Recruteurs tech : ce que recherchent les candidats dans vos annonces d’emploi

Pour continuer avec nous

LinuxJobs.fr est depuis 2015 le site d’emploi de la communauté de l’Open Source et du Logiciel Libre, avec plus de 1000 annonces mises en ligne pour des postes partout en France et est ou a été utilisé par des société comme Mediapart, Doctilib, Qwant, Atos, le CNRS, plusieurs universités, mairies et communautés d’agglomérations en France.

Laisser un commentaire